(notre blog d’information) ITA Arbitration Report, Volume No. XX, no. 15 (décembre 2022)

L’Institut d’Arbitrage Transnational (ITA), en collaboration avec le Comité des rapporteurs de l’ITAest heureux de vous informer que la dernière Rapport d’arbitrage de l’ITA a été publié : un service gratuit d’abonnement par e-mail disponible sur KluwerArbitration.com fournir des rapports opportuns sur les prix, les cas, la législation et les développements actuels de plus de 60 pays et 12 institutions. Pour obtenir votre abonnement gratuit au rapport d’arbitrage de l’ITA, cliquez sur ici.

Le Board of Reporters de l’ITA a rendu compte des décisions de justice suivantes.

Megabar, SA c. Article 12.1 de la loi n° 489-08 sur l’arbitrage commercial, Cour constitutionnelle de la République dominicaine, TC/0333/21, 01 octobre 2021

Stephan Adell, Adell & Merizalde, ITA Reporter pour la République dominicaine

La Cour constitutionnelle dominicaine a jugé que l’article 12.1 de la loi n ° 489-08 sur l’arbitrage commercial («LCA») est conforme aux exigences constitutionnelles de sa validité. L’article 12.1 prévoit que les décisions des tribunaux judiciaires qui se sont déclarées incompétentes (lorsqu’elles sont saisies d’un différend faisant l’objet d’une convention d’arbitrage) ne peuvent faire l’objet d’un recours.

Un entraîneur professionnel c. AC Kajaani, Cour d’appel de Rovaniemi, Décision no. 262, cas no. S 21/298, 27 septembre 2022

Ina Rautiainen et Anna-Maria Tamminen, avocats Hannes Snellman, reporters ITA pour la Finlande

La Cour d’appel de Rovaniemi a évalué le caractère contraignant d’une clause compromissoire dans un contrat de travail. Le contrat de travail c’est-à-dire le contrat de coaching a été résilié pour des motifs tenant à la personne du salarié sans avoir entendu le salarié. La Cour d’appel a déclaré que l’application de la clause compromissoire aurait conduit à une iniquité et que la demande était recevable devant un tribunal étatique.

La Cour d’appel a noté qu’en règle générale, les clauses compromissoires lient les deux parties. Cependant, dans un contrat de travail ordinaire, à moins qu’il n’y ait une raison particulière de s’écarter de ce point de départ, une clause compromissoire devrait souvent être considérée comme une clause contractuelle abusive, comme cela a été jugé en l’espèce. Selon l’article 36 de la loi finlandaise sur les contrats, une clause contractuelle peut être ajustée ou annulée si elle est considérée comme abusive. La loi finlandaise sur les contrats de travail contient une disposition similaire sur les clauses ou conditions abusives.

L’affaire est un bon rappel que l’applicabilité de la loi finlandaise sur les contrats de travail est large, avec par exemple tous les managers à l’exception des PDG étant généralement considérés comme des employés en vertu de la loi sur les contrats de travail. Pour déterminer ce qui est abusif dans le cadre d’un contrat de travail et si une clause compromissoire serait considérée comme contraignante, il convient de tenir compte de l’intégralité du contenu du contrat, des positions des parties, des circonstances prévalant au moment et après la conclusion du contrat et d’autres facteurs.

(Au 10 octobre 2022, la décision citée est toujours soumise à un délai d’appel et n’a pas force de chose jugée.)

Donna Wade contre Brian Wade [2022] NZHC 3254, Haute Cour de Nouvelle-Zélande, CIV-2022-454-056, 06 décembre 2022

Stephen Hunter, Shortland Chambers, ITA Reporter pour la Nouvelle-Zélande

Cette décision portait sur la question de savoir si les litiges concernant la garde d’enfants en vertu de la loi de 2004 sur la garde d’enfants (COCA) pouvaient faire l’objet d’un arbitrage exécutoire. La Haute Cour a estimé qu’il n’était pas possible pour les parties de soumettre à l’arbitrage la prise en charge des différends concernant des enfants d’une manière contraignante et exécutoire par les tribunaux. Les litiges en matière de garde d’enfants ne sont pas « capables d’être tranchés par arbitrage » en vertu de l’article 10 de la loi sur l’arbitrage de 1996, car la COCA crée un régime complet de garde d’enfants à l’égard duquel le tribunal de la famille et la Haute Cour ont compétence exclusive. Les clauses d’arbitrage censées lier les parties à la décision d’un arbitre en matière de garde d’enfants sont contraires à l’ordre public.

(Remarque : la notification de cette procédure est soumise aux articles 11B, 11C et 11D de la loi de 1980 sur le tribunal de la famille. Les vrais noms des parties n’ont pas été utilisés.)

Rooney Earthmoving Ltd contre Infinity Farms Ltd et John Walton [2022] NZHC 2078, Haute Cour de Nouvelle-Zélande, CIV-2022-412-67, 19 août 2022

Stephen Hunter, Shortland Chambers, ITA Reporter pour la Nouvelle-Zélande

Cette décision concerne l’interprétation et l’application des clauses d’expertise dans les conditions contractuelles pour la construction de bâtiments et de génie civil NZS3915:2005 (NZS3915). La Cour formule plusieurs observations sur les similitudes et les différences entre les clauses d’arbitrage et d’expertise. La Cour a estimé que, contrairement aux clauses d’arbitrage qui comportent une présomption d’interprétation généreuse, les clauses d’expertise n’attirent pas de présomption en faveur d’une interprétation large. La Cour commente également le rôle d’un expert et, sous réserve d’un contrat, les pouvoirs d’un expert de trancher la question en suivant un processus similaire à celui d’un arbitre.

Doral SA c. Club Olimpia, Cour d’appel des affaires civiles et commerciales d’Asuncion, Sentencia 75/2022, 17 novembre 2022

José A. Moreno Rodríguez, Altra Legal, ITA Reporter pour le Paraguay

Le 17 novembre 2022, une cour d’appel d’Asunción a rejeté une demande d’annulation, le demandeur n’ayant pas prouvé que le motif d’annulation allégué figurant à l’art. 40b) était remplie en l’espèce.

A. SA c. Y et Z. SA, Tribunal fédéral suisse, 1ère chambre civile, 4A_277/2021, 21 décembre 2021

Angelina M. Petti, de Segesser Law Offices, ITA Reporter pour la Suisse

La Cour suprême fédérale suisse (la « Cour suprême ») a rejeté une demande d’annulation d’une sentence rendue par un arbitre unique dans un arbitrage national conformément aux règles du Centre d’arbitrage suisse (« Règles suisses »), estimant qu’il n’y avait pas eu violation du droit d’être entendue lorsqu’une partie se voit refuser la possibilité de déposer une réplique à un mémoire postérieur à l’audience déposé simultanément.

Sun Yang c. Agence mondiale antidopage (AMA) et Fédération internationale de natation (FINA), Tribunal fédéral suisse, 1ère chambre de droit civil, 4A_406/2021, 14 février 2022

Angelina M. Petti, de Segesser Law Offices, ITA Reporter pour la Suisse

La Cour suprême fédérale suisse (la « Cour suprême ») a rejeté une demande d’annulation d’une sentence du Tribunal arbitral du sport qui a annulé une décision antérieure de la Commission antidopage de la Fédération internationale de natation (« FINA ») et imposé une interdiction de quatre ans et trois mois sur le nageur chinois Sun Yang. La Cour suprême a confirmé que la rapidité de l’appel devant le Tribunal arbitral du sport (« TAS ») ne concernait pas des questions de compétence, mais plutôt une question de recevabilité. En outre, la Cour suprême a statué que le droit de Sun Yang d’être entendu n’avait pas été enfreint et que l’interdiction prononcée ne violait pas les principes fondamentaux de l’ordre public.

av B., Tribunal fédéral suisse, 1ère chambre de droit civil, 4A_464/2021, 31 janvier 2022

Angelina M. Petti, de Segesser Law Offices, ITA Reporter pour la Suisse

Le Tribunal fédéral suisse (le « Cour suprême ») a rejeté une demande d’annulation d’une sentence rendue par un arbitre unique siégeant à Genève sur la base d’une prétendue violation de l’ordre public matériel, ou subsidiairement la révision de la sentence au motif d’une prétendue nouvelle faits découverts.

A. AG c. B. SA, Tribunal fédéral suisse, 1ère chambre de droit civil, 4A_600/2021, 28 février 2022

Angelina M. Petti, de Segesser Law Offices, ITA Reporter pour la Suisse

La Cour suprême fédérale suisse («Cour suprême») a rejeté une demande d’annulation de la sentence d’un arbitre unique pour incompétence et violation du droit d’être entendu. Bien que la décision intervienne dans le cadre d’une procédure arbitrale nationale, l’avis de la Cour suprême sur la doctrine de la séparabilité et ses limites s’applique également aux arbitrages internationaux siégeant en Suisse.

XV. Y, Cour de Cassation d’Abu Dhabi, Cassation no. 817 de 2021 [Commercial]12 décembre 2021

John Gaffney et Malak Nasreddine, Al Tamimi & Company, reporters de l’ITA pour les Émirats arabes unis

Cette affaire concernait une requête devant la Cour de cassation d’Abou Dhabi visant à contester la décision de la Cour d’appel d’Abu Dhabi d’annuler une sentence provisoire rendue par un tribunal arbitral (« Tribunal ADCCAC » ou « Tribunal arbitral ») en vertu du Règlement d’arbitrage de l’Abu Dhabi Centre de conciliation et d’arbitrage commercial de Dhabi (« ADCCAC »). Les recourants ont fait valoir que la Cour d’appel n’était pas compétente pour annuler la sentence provisoire. La Cour de cassation a confirmé la décision de la Cour d’appel d’annuler la sentence provisoire et a rejeté l’appel.

Aiteo Eastern E&P Company Limited contre Shell Western Supply and Trading Limited [2022] EWHC 2192 (Comm), High Court of Justice of England and Wales, Queen’s Bench Division, Commercial Court, affaires nos CL-2022-000187 et CL-2022-000457, 17 novembre 2022

Nicholas Fletcher, 4 New Square, ITA Reporter pour l’Angleterre et le Pays de Galles

Alors qu’une clause de règlement des différends pourrait prévoir que l’option de renvoyer à l’arbitrage un différend qu’une partie a porté devant un tribunal ne peut être exercée qu’au début d’un arbitrage, il faudrait des mots clairs pour parvenir à ce résultat. Bien que cela dépende du libellé de la clause, ce qui importe est de savoir s’il existe une déclaration sans équivoque exigeant qu’une partie soumette le différend à l’arbitrage, que cela prenne la forme d’une demande d’arbitrage, d’une suspension ou d’une autre communication. C’est le message qui compte, pas le support.