Relecture de l’édito : Crise au tribunal : les magistrats de Nanterre retoqués par le Conseil d’Etat

Notre staff va mettre en pleine lumière ce papier qui vient d’être publié, dont la thématique est «la justice».

Le titre troublant (Crise au tribunal : les magistrats de Nanterre retoqués par le Conseil d’Etat) condense tout le texte.

Présenté sous la signature «d’anonymat
», l’éditorialiste est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour d’autres textes qu’il a publiés sur le web.

Le papier peut donc être pris au sérieux.

Le texte a été publié à une date mentionnée 2022-12-28 23:15:00.

La démarche inédite des magistrats de Nanterre, qui ont saisi la justice administrative dans l’espoir d’obtenir plus d’effectifs, n’a rien d’urgent. Ainsi a tranché le Conseil d’État, saisi en référé d’une requête de l’Association des magistrats du tribunal judiciaire et de l’Ordre des avocats pour que soit suspendue la circulaire de localisation des emplois (CLE). Cette circulaire est l’acte administratif qui grave dans le marbre la répartition des emplois de magistrats dans les juridictions du pays. Et pour ce qui est de Nanterre, c’est très insuffisant, selon l’association de magistrats et le barreau du 92.

Ce objet correspond à vos investigations vous adorerez tout autant ces publications :

À la découverte de la justice pénale,Le livre .

Histoire du droit privé allemand/L’école historique et la marche vers l’unité,Ouvrage .

Manuel de procédure pénale,Le livre . Disponible dans toutes les bonnes librairies.